Produire de l’électricité avec l’eau de mer

L’eau de mer peut servir de source d’électricité grâce au principe de l’osmose. Plusieurs pays et de nombreuses techniques s’y appliquent. Dans tous les cas, le but est d’exploiter la salinité de l’eau pour en faire une source d’énergie.


La technique de l’osmose

La salinité de la mer peut produire de l’électricité. La technique est simple, récupérer les sels minéraux. Pour ce faire, on utilise une membrane semi-perméable double face. Elle laisse passer les molécules d’eau et non celles des sels minéraux. Cette membrane sera placée entre l’eau de mer et l’eau douce. Les molécules de sels minéraux attirent l’eau douce vers leurs compartiments. Ce passage de l’eau douce à travers la membrane déclenche une turbine qui produit de l’électricité. Cette pratique nécessite une bonne source d’eau douce. Ainsi, les centrales osmotiques doivent être implantées sur les embouchures de fleuves.

L’utilisation d’un nanotube

Ce procédé consiste à introduire des nanotubes en nitrure de bore dans une membrane imperméable. Il reste alors à plonger ce dispositif dans de l’eau salée pour récupérer du courant électrique. Les charges positives du potassium s’installent à un côté de la membrane tandis que les charges négatives du chlore s’installent à l’autre côté. Plus la membrane comporte de nombreux nanotubes, plus le dispositif produit d’importantes puissances électriques. Il faut donc une membrane qui comporte plusieurs canaux percés pour générer un important déplacement de charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *