Point sur la rentabilité des panneaux solaires

rentabiliteNotre planète a la chance d’avoir le soleil, dont le rayonnement nous délivre une importante quantité d’énergie. Cependant, cette énergie solaire n’est pas entièrement récupérable par un panneau photovoltaïque. Heureusement, celle que nous réussissons à récupérer grâce aux panneaux actuels nous est d’une grande aide pour la sauvegarde des énergies non renouvelables. Dans cet article nous allons faire un point sur la rentabilité des panneaux solaires, qui est parfois mise en doute.

Comment on calcul le rendement d’un panneau solaire ?


La quantité d’énergie qu’on peut exploiter lors de sa sortie du panneau est appelée module, divisée par l’énergie solaire reçue, c’est le rendement. La valeur obtenue entre 0 et 1 s’exprime couramment en pourcentage. En fonction de ce rendement, il est possible d’estimer le nombre d’années nécessaires pour rentabiliser cet investissement.

Le Watt crête

Certains vendeurs proposent des panneaux de par leur puissance en Watts (W), ce qui n’est pas très honnête car cette unité ne reflète pas le réel rendement du panneau. La production d’énergie d’un panneau dépend de deux conditions, primo : de ses caractéristiques propres, secundo : de l’irradiation solaire qu’il a capté.

Le Watt crête est l’unité reconnue mondialement. Donc si on veut parler du rendement d’un panneau solaire, on doit parler de la puissance crête. Cette valeur correspond à l’énergie produite par un panneau en condition standard qui reçoit une irradiation de 1000 Watts/m² à 25°C.
Avec ce rapport, il est facile de comparer la puissance d’un panneau aux autres.

un rendement plus ou moins bon en fonction du type de cellule

pann

Le rendement varie suivant la qualité du panneau. Evidemment, la qualité des matériaux utilisés lors de la fabrication des cellules photovoltaïques influencent beaucoup dans le rendement obtenu (source : Panosol.fr).

On distingue 3 types de cellules dans la conception des panneaux photovoltaïques :panneaux monocristallins

  • 1- Les panneaux monocristallins : ce sont ceux qui offrent les meilleurs rendements : 14% à 19% d’énergie électrique produite par rapport à l’énergie solaire reçue. Ce rendement varie suivant la qualité des cellules utilisées de la finesse et de l’emplacement des soudures.polycristallins
  • 2- Les panneaux polycristallins : Leur rendement est inférieur par rapport à celui des panneaux monocristallins, en général entre 11% et 15% et moins bon à un faible ensoleillement.amorphes
  • 3- Les panneaux amorphes : les rendements de ceux-ci sont plus faible car entre 5% à 7%. Cependant, ils présentent des avantages. Ils fonctionnent bien avec un ensoleillement faible ou diffus et même sous éclairage artificiel et ils sont moins chers. En général, leur rendement au m² reste aux environs de 60Wc/m².

Les panneaux amorphes sont ceux utilisés sur les calculatrices, les montres solaires, et autres petits gadgets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *