Les trois étapes de l’audit énergétique

L’audit énergétique, connu officiellement sous l’appellation Procédure d’Avis Energétique (PAE), est un état des lieux sur les performances énergétiques d’une habitation. Le but est de consommer de manière intelligente l’énergie en effectuant certains gestes et en utilisant des matériels spécifiques. Pour évaluer la consommation en énergie de votre maison, vous pouvez demander un audit total ou partiel de votre logement.

 

audit

Audit énergétique : quels objectifs ?

audit-energetiqueVotre maison doit être évaluée par un auditeur reconnu par Bruxelles Environnement. Le but est de détecter les points faibles de votre habitation en manière d’utilisation de l’énergie. L’audit touche toutes les parties et tous les équipements de votre maison qui ont un rapport avec l’utilisation de l’énergie. L’auditeur utilise un logiciel spécialisé pour analyser la performance énergétique de votre maison. En effet, avec le Data-analytics, énergie et immobilier, les entreprises d’audit énergétique peuvent analyser efficacement et de manière claire les données sur la consommation en énergie. Cela permet de s’attaquer rapidement aux problématiques ayant des conséquences. Sachez en tout cas que les points analysés concernent vos installations énergétiques, dont l’isolation, le chauffage et la ventilation. Vos comportements quotidiens sur l’utilisation de l’énergie sont également pris en compte.

Audit énergétique : le déroulement !

faire-une-audit-energetiqueLa phase de préparation consiste à rassembler toutes les informations sur votre maison comme son année de construction et son plan. Ces informations comporteront également vos équipements de chauffage, d’isolation, de climatisation… Et n’oubliez pas d’y inclure vos factures énergétiques. Ensuite, il y a l’audit proprement dit. La première partie consiste à analyser les informations recueillies. Ensuite, l’auditeur vérifie la qualité de votre logement en matière d’isolation. Il évalue le fonctionnement de vos installations et leur bonne utilisation. Par exemple, utilisez-vous un thermostat ou des vannes thermostatiques ? Pour finir, l’auditeur effectue un rapport en accordant un label de A à E sur chaque élément analysé comme le chauffage ou l’isolation. Pour ce faire, il utilise un logiciel de procédure d’avis énergétique. Suite à cette évaluation, l’auditeur vous donne des recommandations sur les améliorations à faire. Pour effectuer une telle procédure, vous pouvez toucher une prime à l’énergie à hauteur de 50 % du montant de l’audit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *